Visite touristique à l'institut [Jane & Garfield]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Visite touristique à l'institut [Jane & Garfield]

Message  Casey Nordin le Jeu 18 Aoû 2016 - 18:02

Ce jour était un grand jour. Un jour fabuleux qui méritait de tenir un calendrier que l'on pouvait barrer d'une croix chaque matin, mais Casey n'avait pas de calendrier pour ça. Donc, il s'en était fabriqué un tout seul spécialement pour le mois d'août. C'était un travail très appliqué qui avait eu le mérite de l'occuper toute une nuit. Il avait soigneusement tracé les carrés, écrit les dates, cherché les fêtes spéciales que l'on célébrait durant le mois, d'abord les fêtes nationales américaines et chrétiennes, puis, parce qu'il ne voulait pas lâcher son calendrier, il avait tenté de trouver une fête correspondant à chaque date, ce qui allait d'obscures célébration amérindiennes à la journée des chats. Sur le haut de la feuille pliée en deux, il avait tracé un dessin du parc de l'institut observé depuis sa fenêtre et traversé d'un bel arc-en-ciel. En réalisant que son pouvoir le rendait plutôt talentueux pour reproduire les paysages avec un crayon, il s'était pris pour un artiste les jours suivant en proposant à tout le monde de faire leur portrait, ou en les dessinant sans leur autorisation à partir de leurs photos Facebook. En général, les gens étaient heureux de découvrir une version dessinée surprise d'eux-même, à part Mason et Wolverine qui avaient grommelé un vague merci, mais cependant sans jeter son dessin (même s'ils l'avaient plié un peu trop maladroitement pour le ranger dans leur poche). Jane, en revanche, s'était montrée très enthousiaste. Casey avait donc fait des dessins d'absolument toute sa galerie photo, ce qui laissait à penser qu'il faisait une fixation inquiétante sur elle. Ce n'était pas vrai du tout. Les autres auraient eu droit au même traitement s'ils le lui avaient demandé. Pour d'autres personnes, l'adolescent se montrait un peu plus prudent. Il aurait bien fait un cadeau de ce genre à Garfield mais il sentait que ce n'était pas très approprié, son ami risquait de le prendre pour un fan hystérique, et il voulait être son égal plutôt que pris de haut. Il s'était aussi amusé à dessiner Leandra pendant qu'elle s'entraînait en extérieur, mais la jeune fille se montrait assez distante avec lui. Il craignait toujours de perdre la relation fragile qu'ils entretenaient depuis quelques mois alors, quand elle avait surpris son regard et s'était approchée assez soupçonneuse de lui, il avait précipitamment retourné la feuille et dessiné un arbre à la va-vite. Mais il avait tout de même terminé le dessin dans sa chambre plus tard, pour le ranger au fond d'un tiroir sans trop savoir s'il aurait l'occasion de le lui offrir un jour. En même temps, vu le nombre de personnes, et surtout de filles, qui avaient eu droit à leur portrait (presque toutes les adolescentes de l'institut avaient fini par en réclamer un), Casey se demandait si Leandra ne risquait pas de se sentir aussi outrageusement snobée. Peut-être qu'il la blessait involontairement, mais c'était toujours mieux que d'être ridiculisé quand le risque semblait tout aussi grand.

Mais, revenons en au fameux jour. Le mois d'août était idéal pour présenter l'institut à un adolescent doté de pouvoirs. Garfield n'était pas un mutant à proprement parler mais les x-men n'étaient plus aussi rigides qu'à leurs débuts. Ils avaient déjà intégré des sorciers et extra-terrestres dans leurs rangs, quand personne d'autre ne voulait d'eux. Bien sûr, son ami vert n'était pas seul, mais Casey avait beaucoup insisté pour tenir sa promesse et avoir ainsi l'honneur de découvrir plus tard une autre base de super-héros. Pour éviter tout désordre et accusation de privilèges, Jane lui avait accordé une période pendant laquelle la plupart des résidents retournaient dans leurs familles ou partaient en vacances. Et l'été était toujours une période si horriblement ennuyeuse que le blondinet n'en pouvait plus d'attendre. Enfin, il allait se passer quelque chose de réellement intéressant avant la rentrée de septembre ! Pour l'occasion, il avait passé beaucoup de temps à choisir sa tenue et à demander son avis à son amie, en se lamentant comme une jeune fille capricieuse de ne pas avoir assez de vêtements cool après avoir vidé l'intégralité de sa garde-robe sur son lit. Finalement, Jane l'avait convaincu de porter quelque chose de décontracté et simple au lieu d'essayer de s'inventer un style qui ne lui correspondait pas, en lui assurant que ses tenues étaient habituellement très bien. Elle l'avait aussi dissuadé de porter son casque à musique autour du cou, même s'il le faisait souvent quand il sortait dans la rue. Ça ne ferait pas naturel de le voir se promener avec cet accessoire dans un manoir. Casey l'avait retiré avec déception car il aimait beaucoup le genre que lui donnait son casque.

Depuis 9h, il jetait sans cesse des regards à son téléphone en redoutant de ne pas recevoir de signe de vie de la part de Garfield ou pire, qu'un empêchement l'oblige à décommander cette journée. Quand 10h fut passé d'une minute, il se demanda s'il ne devait pas appeler mais il était vrai que pour les personnes normales, une minute ne durait pas aussi longtemps que pour lui, et il avait appris qu'il ne devait pas presser les gens parce qu'il ne vivaient pas à son rythme survolté. Il s'était tout de même assis dans l'allée pour guetter l'arrivée d'un quelconque véhicule car il n'y avait rien d'autre à faire. Lorsqu'il aperçu enfin la garçon vert au loin, il se redressa d'un bond pour aller chercher Jane en s'écriant :

– Il est là !!! Tu sors l'accueillir avec moi ou tu veux attendre ? On lui montrera quoi en premier déjà ?

Bien sûr, ils avaient souvent répété le programme de visite de la journée, mais Casey adorait l'entendre à nouveau, c'était sa litanie préférée du moment.


Dernière édition par Casey Nordin le Ven 2 Sep 2016 - 18:08, édité 1 fois

_________________

avatar
Casey Nordin

Messages : 107
Date d'inscription : 04/05/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite touristique à l'institut [Jane & Garfield]

Message  Jane A. Gallagher le Sam 20 Aoû 2016 - 0:41

Ce jour était un grand jour. Casey avait parfaitement raison dans cette longue pensée philosophique. C’était aussi un jour complètement fabuleux, surtout parce que j’ai décidé de manœuvrer cette journée d’une manière complètement unique. Cette journée était tellement fabuleuse qu’on pouvait la décrire par sa longévité illimitée. Parfois, je pose mon regard sur mes mains avant de retenir ma tête pour éviter qu’elle s’écrase sur la table à manger. J’ai aussi passé une nuit mouvementée, et pour une rare fois, j’aurai préféré avoir les deux cerveaux de Casey pour être beaucoup plus active ce matin. J’ai quand même passé un été assez intense et la rentrée risque surtout de me laisser en repos. Je crois que je me suis fais trompée par les tendances déviantes de Mason pour organiser une fête incroyable dans notre local privé. Si certains de mes plus grands amis ont eu le plaisir de se fournir leur lit après notre soirée bien arrosée, moi je me suis trouvée à avaler des aspirines et à retenir quelques larmes de honte en repensant à ma soirée. Je suis dans une certitude : Je ne regrette pas ma soirée d’hier soir, je ne regrette même pas mon été et ni ce que j’ai dis, mais je regrette ce mal de tête et cette impression que j’ai décidé de laisser passer hier soir.

Je me suis couchée quand le soleil est apparu et je me suis réveillée quatre heures plus tard. Ce n’est pas dans mon appartement, et j’ai peut-être dormi avec un ami qui est très précieux depuis quelques années, mais je crois qu’il a juste fait ça pour me consoler. Pour notre longue pause, on a eu le temps d’en profiter. Mason, Orenda et Evan sont plutôt dans une formation poussée des nouveaux étudiants, pendant que Frank est dans un entraînement plutôt intense tout en flirtant les filles habituelles. J’ai décidé quant à moi de m’impliquer dans le petit camp d’été qui se met en place à chaque fin juin. Je me suis toujours beaucoup plus préoccupée du social que dans l’éducation du combat ou des entraînements trop intenses. Pendant neuf semaines, je me suis occupée d’un mutant avec le syndrome d’Asperger.

J’ai beaucoup aimé cette expérience et à force de rencontrer cet environnement, je pense que je suis capable de bien me placer des enfants avec plus de difficultés. Preuve : Même avec la déception et la gueule de bois, je veux me réveiller pour tenir ma promesse à Casey. Je dois me réveiller pour rencontrer son fameux ami. Par le petit-déjeuner, j’essaie d’oublier les moments de la soirée qui m’ont déçu. Je suis peut-être jeune pour plusieurs et je peux parfaitement comprendre que la conformité du couple est dans un ordre plutôt artificiel, mais j’aurai aimé que la conclusion de la soirée arrosée se termine autrement que par un friendzone. J’aime beaucoup Evan, il a bien essayé de me consoler, mais j’ai toujours l’impression d’être un élément de substitut de cette équipe. J’ai essayé, même si je sais très bien qu’il préfère Orenda, mais j’espérais que la sincérité de mes dires pouvait le convaincre de mes sentiments.

Je ne veux pas rentrer dans le mélodrame, mais cela me laisse pousser plusieurs soupires avant de prendre les aspirines. Durant le temps que je coupe mes gaufres, je repense surtout à Casey. Il a commencé les dessins de plusieurs X-Men et encore une fois, il s’est découvert un talent exceptionnel dans un nouvel domaine. En plus, je pense qu’il s’est aussi découvert beaucoup d’affinités avec la jeune Leandra. Outre ces petits détails, Casey faisait beaucoup pour la visite de son ami vert. Le jeune mutant était nerveux à cette rencontre et je peux le comprendre. Pour avoir travaillé avec un cas similaire, les amis pouvaient être rares. Il avait fait une scène pour savoir quoi porter, quand je me suis décidée de garder mon pantalon pyjama et mon chandail noir des Dragons des Targaryens. Je me change les idées avec le petit-déjeuner, parce que je ne veux pas me perdre dans le chaos du pessimisme. Je joue avec le rythme du lait avec les céréales dans le bol, pendant que l’un des cris les plus efféminés arrive à passer à travers les couloirs pour m’atteindre. Je me lève doucement pour me diriger vers Casey et son excitation hors du commun. Il me pose déjà de sérieuses questions philosophiques sur comment commencer cette fameuse journée.

« On va aller l’accueillir. Je pense qu’on va lui présenter d’abord les différents couloirs et locaux pour se diriger vers ta chambre. Tu pourrais lui montrer tes dessins et tes projets. Tu en dis quoi? »

Je commence doucement à ouvrir la marche pour me diriger vers les grilles de l’Institut Xavier. Avec ma gueule de bois, j’ai beaucoup de mal à le différencier et j’espère sincèrement qu’il ne sort pas de l’imagination de Casey. Après quelques pas de faits, je vois enfin le profil du petit « muté » vert. Je pense que j’hallucine, mais je le vois très bien porté des grosses lunettes de soleil en hurlant des choses incompréhensibles. En arrivant proche des grilles, je fais un signe à la caméra pour que Danger ouvre la grille, ce qu’elle fait dans les secondes.

« Bienvenue à l’Institut Xavier. Casey m’a parlé beaucoup de toi. J’étais très motivée de te rencontrer. Je m’appelle Jane Gallagher, c’est un plaisir de te recevoir! »


Malgré que j’aie peut-être une dizaine année plus qu’eux, je fais dans les politesses de base. Je lui tends donc ma main avec mon sourire habituel. Selon Casey, il n’est pas un mutant, mais j’ai hâte d’entendre la version du jeune garçon sur son histoire de super-héros ou encore sur ses pouvoirs.

_________________

« J'ai mangé la pizza de Logan et de Kitty. Pas peur de la mort. »
avatar
Jane A. Gallagher

Messages : 135
Date d'inscription : 01/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite touristique à l'institut [Jane & Garfield]

Message  Garfield M. Logan le Lun 22 Aoû 2016 - 23:36

Tic.. tac… tic… tac… le soleil se lève dans une chambre remplie de mystère, le soleil fait face à l’un des plus grands guerriers de cette nouvelle génération, le soleil consume son corps d’athlète oubliant comment les êtres humains pouvaient devenir des monstres, Garfield se lève. Il faut parfois vous rappeler qui est Garfield Logan? C’était un gamin ordinaire comme tous les autres, ceux qui voulaient uniquement vivre comme tous les autres quand un terrible accident arriva. Mais souvent quand on parle de désastre, d’horreurs ou de monstruosités, il existe un certain équilibre dans ce monde. Un être de bien arrive souvent pour sauver la situation. Et ce jour-là, Megan Morse est arrivée pour donner son sang au plus grand super-héros que le vingtième-siècle va connaître.

Quand on pense aux nouveaux héros de cette ère, c’est facile de trouver des noms complètement idiots comme celui d’Ethanol, le fameux héros de Los Angeles qui s’est totalement écroulé en quelques semaines ou encore à Kick Ass, mais on oublie souvent que les héros se cachent dans des T-Rex! Martian Manhunter était définitivement le plus grand super-héros de cette planète, aujourd’hui, je peux dire que je suis son fils spirituel. Aujourd’hui, toute la planète entière peut dire que Beast Boy est le représentant du bien et de la justice. Ma vie est remplie de sacrifices et c’est pour cette raison que j’ai décidé de me réveiller bien plus tôt. Habituellement, je me réveille vers 15h en après-midi, mais aujourd’hui, j’ai décidé de me sacrifier pour un ami rencontré dans un fameux parc de New York.

Casey Nordin, c’est un sacrifice de tous les jours. Je connais bien les dangers de l’altruisme et de la gentillesse, j’ai lu un livre sur le sujet. Selon ce grand œuvre, il ne faut jamais faire confiance à la population car ils sont tous méchants, sauf la personne qui a écrit ce livre et les gens qui lisent son stupide livre. Mais, je fais le sacrifice. Un sacrifice de souffrance, car Casey m’a bien donné son adresse, mais cela reste drôlement loin d’où j’habite. J’ai même été obligé de regarder sur Google Maps pour voir où vivez ce gros crétin.

La prochaine fois, je me trouve des amis qui n’habitent pas à Boston. En plus, comme je suis l’un des plus grands détectives de cette planète, j’ai fouillé sur l’adresse qu’il m’a donnée. L’Institut Xavier : École pour Surdoué, il est écrit. C’est assez illogique pour moi, comment ils peuvent se définir comme surdoué quand je ne suis même pas présent dans leur école. J’ai eu le temps de regarder le personnel avec leurs adresses. Il avait un chauve comme directeur, mais après… c’était quand même spectaculaire à voir. Le corps professoral doit être aussi beau chez les hommes que les femmes. Casey doit avoir une copine très très sexy! J’ai déjà hâte de rencontrer son entourage et cette école, malgré qu’ils habitent très loin!

Je prends mon courage à deux ailes pour partir en direction du fameux endroit. Je me suis transformé en gros oiseau vert pour me diriger sur place, cependant, je me perds une ou deux fois dès que je commence à quitter la civilisation. Au moins, je me retrouve par les différents boulevards amenant en dehors de la grosse pomme. Après m’être encore perdu, je trouve enfin la place. De loin, l’Institut Xavier était vraiment grosse de loin, alors je n’imagine pas sur place.

Parce que je suis un gamin respectueux, je décide d’atterrir devant les grilles d’entrées. Tout est vraiment high-tech ici avec les caméras et les mots de passe pour rentrer. Durant un moment, la caméra me regarde, mais je ne sais pas trop ce que je dois faire. Peut-être que je dois démontrer mes capacités de super-héros pour rentrer dans le fameux bâtiment. Alors que je perds espoir de voir un accueil pour ma grande personne, je vois enfin mon ami sortir avec sa magnifique copine! On dirait qu’ils sortent du lit et je suis quand même impressionné par sa copine. Elle semble beaucoup plus vieille que lui, et elle est quand même trop belle.

J’aurai dût me mettre en Tuxedo à place de mon costume rouge et noir de Beast Boy! Je suis quand même enthousiaste de le voir, alors je lui hurle :

« MON POTE CASEY! »


Je suis quand même un mec qui respecte trop ses amis, surtout devant sa copine trop canon. Okay, elle ne semble pas dormir comme dans les Forces de la Young Force, mais elle a quand même son charme avec son chandail de dragon! La grille s’ouvre finalement quand sa copine lui fait un signe de la tête à la fameuse caméra.

C’est alors qu’elle se présente. Jane. Jane Gallagher. La grande classe quand même! En plus, elle veut que je bave sur sa main comme dans les films! C’est bien sûr ce que je fais naturellement quand elle me tend sa main. Je lui prends et je bave dessus comme dans les films romantiques avant de faire un petit mouvement de la tête pour la politesse. C’est le temps de se présenter!

« Je suis honoré de rencontrer la copine de mon meilleur ami à vie! Tu es quand même très jolie : j’ai sous-estimé tes capacités de charmes, Casey! Sinon moi c’est Garfield Logan! Je suis heureux de rencontrer enfin la grande maison de mon ami! En plus, d’avoir une superbe copine, il est dans une école pour surdoués! »

Je sais que j’ai beaucoup de classes. Peu d’individus arrivent à mon niveau, mais je dois quand faire attention pour éviter que mes meilleurs amis me dépassent.

« Alors, on peut faire quoi ici hormis suivre des cours!? »

_________________

« Je suis comme l'Héros que la Galaxie a besoin! »
#66CC00
avatar
Garfield M. Logan

Messages : 119
Date d'inscription : 09/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite touristique à l'institut [Jane & Garfield]

Message  Casey Nordin le Dim 4 Sep 2016 - 19:13

Tout à sa joie, Casey n'avait pas vraiment relevé que la pauvre Jane n'était pas très en forme. Bien sûr, il avait noté ses cernes, le fait qu'elle n'était pas aussi bien habillée que lui, mais il ne lui semblait pas important de lui demander si tout allait bien dans l'immédiat. Il ne voulait pas se donner un autre motif d'inquiétude et son excitation faisait tourner ses pensées à une vitesse encore plus infernale que d'habitude. Il avait tout un tas de choses à dire, à demander, et savoir si son amie avait bien dormi était la plus lointaine de ses préoccupations. Si elle exprimait un malaise évident, il s'arrêterait de suite pour s'occuper d'elle. Mais elle tenait debout, parlait, souriait, ce qui signifiait que ce n'était pas si grave. Après un an et demi à l'institut, l'adolescent avait fini par se faire une petite place. Il se battait beaucoup pour montrer sa capacité à s'intégrer et commençait enfin à s'en sortir. D'abord, il avait dû lutter contre les traumatismes de son ancienne vie qui le poussaient à s'isoler ou à coller prudemment les adultes comme Jane qui lui avaient tendu la main. Son retard scolaire s'alliant avec un manque de maturité, il lui avait été difficile d'approcher des jeunes de son âge, qui avaient toutes les nouvelles expériences de l'entrée au lycée quand son environnement social le limitait aux premières classes du collège.

Comme Garfield était aussi en dehors des circuits habituels, il était très attaché à garder cette amitié. Il lui semblait que s'il échouait avec le muté vert, alors il n'aurait pas la moindre chance avec ses camarades de quinze et seize ans. Son intérêt pour le dessin lui avait néanmoins permis d'établir de nouveaux liens. Enfin, ses talents lui avaient attiré les faveurs d'autres personnes. Il se doutait bien de la superficialité de ces rapports, mais ça restait satisfaisant. Malheureusement, les talents innés que lui apportait sa mutation restaient une faiblesse. Lorsqu'on commençait à manier le crayon, on attirait les passionnés de dessin. Se sociabiliser à travers une activité commune était toujours une bonne méthode, mais Casey continuait à agacer ou à lasser. Ceux qui voulaient pratiquer le portrait  n'avaient pas d'intérêt à s'exercer avec quelqu'un qui réussissait toujours les visages à la perfection, et ceux qui préféraient la théorie lui avaient rapidement reproché de ne rien faire de plus que recopier bêtement ce qu'il voyait. Forcément, les premiers, ravis de pouvoir dénigrer son travail, avaient rejoint les seconds en affirmant que son trait manquait de personnalité. Même si d'autres l'avaient rassuré en lui disant que portraitiste était une discipline à part entière, tout aussi louable qu'un art plus abstrait, Casey avait vécu cette expérience comme un nouvel échec, d'autant plus pénible qu'il s'y était lancé avec un immense enthousiasme.

Jane faisait évidemment partie des personnes qui l'avaient incité à persévérer dans sa nouvelle passion. Quand elle lui suggéra de montrer ses dessins à Garfield, il parut un peu moins à l'aise. Il hésitait vraiment. Il ne pensait pas son ami du genre à s'émouvoir sur de l'art, et il redoutait de se faire encore traiter d'une sorte de singe savant. En même temps, il était heureux que l'initiative puisse venir de la jeune femme et non de lui. S'il avait ses encouragements, alors il pouvait peut-être se fier en son jugement.

– Je ne sais pas trop s'il sera intéressé par tous mes projets…, avoua-t-il un peu gêné. Ça n'est pas trop une activité de héros de dessiner non ? Et puis je ne fais que recopier des choses alors ce n'est pas si exceptionnel au final. Mais bon, on verra bien, si tu penses que ça peut être une bonne idée quand même !

Derrière son excitation, Casey dissimulait aussi une certaine appréhension. Il n'avait donc pas voulu prendre de petit-déjeuner avec la jeune femme, et préférait se concentrer sur l'attente. L'arrivée de Garfield valait d'ailleurs bien le coup d’œil. Lorsqu'ils s'étaient rencontrés au parc, le jeune homme n'avait fait que des transformations partielles pour ne pas trop attirer l'attention. Là, il lui semblait bien avoir vu un oiseau vert atterrir devant les grilles juste avant l'apparition de son ami. C'était vraiment trop cool ! Jane eut la gentillesse de ne pas trop le faire attendre et fit les présentations avec toute sa belle gentillesse pendant que Casey sautillait d'un pied sur l'autre à ses côtés. Il avait bien entendu fait de grands signes à Garfield en avançant à grands pas jusqu'aux grilles, ravi d'entendre prononcer son prénom avec tant de chaleur. Il ne comprit par contre pas pourquoi le garçon fit une sorte de bisou baveux sur la main de Jane, au lieu de la serrer comme n'importe qui d'autre. Mais il fallait considérer qu'il vivait légèrement en dehors de la civilisation et n'avait peut-être pas encore assimilé tous les bons codes. D'ailleurs, la vue de Jane lui fit tirer des conclusions rapides assez embarrassantes. Il parla de la jeune comme comme s'il s'agissait de sa petite amie et vanta ses qualités de séducteur. C'était un petit peu gênant. Il ne pouvait bien entendu pas lui laisser croire ce genre de choses et, même s'il l'avait voulu, Jane risquait de démentir. En même temps, il était assez dommage de baisser dans l'estime de son ami. Alors pourquoi ne pas faire durer un peu l’ambiguïté ? Ça ne serait pas si horrible non ? Une sorte de mensonge par omission. Il ne fut pas difficile à ses deux cerveaux de tirer cette conclusion pour empêcher toute opportunité de réplique à Jane.

– Merci… Mais je ne pense pas avoir fait grand-chose, c'est juste qu'on s'est tout de suite bien entendus Jane et moi. C'est la personne la plus importante pour moi à l'institut, et je suis très content qu'elle ait bien voulu passer cette journée avec nous. Elle connaît quand même mieux l'établissement que moi et elle fait partie d'une super équipe aussi !

Il ne disait que la vérité après tout. S'il parlait assez et assez vite, Jane serait embarrassée d'avoir à revenir sur la petite confusion. Casey pouvait paraître très naïf, et il en donnait une fois de plus l'impression. Il jouait sur la grande candeur qu'on lui supposait. Son besoin assez maladif d'être apprécié et admiré pouvait le rendre bizarrement fourbe. En avançant dans l'allée, il s'appliqua à poursuivre en répondant aux questions de Garfield et attirant son attention sur les environs.

– On peut vraiment faire tout ce qu'on veut ici. Tu vois, dehors il y a une piscine, un terrain de basket, de skate et même une piste d'atterrissage, et à l'intérieur c'est gigantesque aussi. On peut faire entraînements spéciaux en réalité super augmentée, et il y a aussi un écran géant pour regarder des films, et plein de consoles de jeu ! Tu veux voir des choses en particulier ? Mais je crois que Jane avait des idées plus précises aussi.

La visite restait cadrée et devait respecter un certain nombre de consignes. Il préférait donc laisser la parole et le choix des activités à la jeune femme avant de faire une bêtise. Ce serait tout de même dommage qu'on le prive ensuite d'inviter des amis à l'institut s'il rencontrait d'autres mutés aussi sympas que Garfield.


Dernière édition par Casey Nordin le Lun 10 Oct 2016 - 18:43, édité 1 fois

_________________

avatar
Casey Nordin

Messages : 107
Date d'inscription : 04/05/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite touristique à l'institut [Jane & Garfield]

Message  Jane A. Gallagher le Mar 13 Sep 2016 - 12:22

Je pense que c’est un principe plus important dans une vie de ne pas trop embêter les autres avec nos problèmes personnels. Alors, j’aime mieux éviter d’en parler avec Casey, parce que je sais très bien qu’il pourrait me donner beaucoup de compassions, mais je ne pense pas qu’il a encore la maturité de comprendre ces problèmes. Ce n’est pas juste une histoire de romance pour les jeunes, c’est surtout une confiance d’estime de soi. J’ai quand même raté plusieurs fois ma cible pour essayer d’aller vers les autres. Casey peut avoir les mêmes difficultés, mais moi, je m’attends beaucoup plus à un couple qu’une simple amitié. Elie me réponds souvent que j’en fais beaucoup trop pour le modèle établi à place de me conduire comme j’aimerais vraiment être. Peut-être qu’elle a raison sur certains points et je pense que c’est plutôt difficile de me détacher à ce qu’on peut décrire comme la conformité.

Je ne dois pas me concentrer sur ce problème, parce que finalement, c’est surtout la journée de Casey et non la journée où je fais ma crise existentielle pour embêter la société en général. J’espère sincèrement qu’il ne s’est pas rendu compte de ma fatigue, parce que je ne veux pas qu’il s’embête pour moi. Je vais finalement rencontrer son nouvel ami, décrit comme un super-héros mutant qui se bat à chaque jour contre le terrible monde criminel. J’affirme quand même avoir fait pleinement un travail complet avec plusieurs enfants pour éviter qu’ils s’isolent. Plusieurs jeunes mutants ont toujours des difficultés majeurs à être pleinement acceptés dans la société d’aujourd’hui, et comme dans toutes les autres écoles : Les enfants peuvent être parfois cruels. J’espère uniquement pouvoir leur faire oublier quelques problèmes en passant du temps avec moi ou encore avec les X-Gardiens.

En train de se diriger vers son ami, il répond à ma proposition de lui montrer ses projets. Il m’indique que cela ne doit pas être une activité très attirante pour les super-héros le dessin. Je ricane gentiment à sa remarque ; je trouve cela toujours aussi mignon de voir des croyances aussi mignonnes autour du modèle de l’héros. C’est plutôt idéalisé cette fonction quand je crois qu’il faut être parfois relatif autour de cette position. Cependant, c’est normal quand on est plus jeune de voir les héros comme un autre niveau, il suffit de regarder notre enfance pour confirmer ce point. On adorait les super-héros, on adorait Superman, Wonder Woman, Shazam, Captain Marvel et tous les autres. On ne pouvait pas les voir comme des êtres humains normaux, vu comment leurs actions étaient trop grandes.

« Je crois que tous les super-héros ont plusieurs passions secrètes, Casey. Tu sais que dans la Justice League, il avait un architecte et un caricaturiste. En plus, ici, on a quand même une chanteuse et un peintre. Peut-être qu’il ne va pas être intéressé aux dessins, mais il doit avoir plein de belles passions pour compléter tes projets. Il ne faut jamais croire qu’un héros est uniquement un héros, il a quelque chose autour de lui et c’est important de le connaître pour mieux l’accepter. »


En fait, je veux voir le nouvel ami de Casey avant de le juger trop rapidement. Quatorze ans, c’est plutôt jeune pour aller sécuriser les rues, on commence habituellement notre formation à cet âge à l’Institut Xavier. Il avait quand même des pouvoirs assez impressionnants son jeune ami vu ses transformations en oiseau. Si celui-ci peut se transformer en n’importe quels animaux, il peut vraiment dangereux pour les criminels, mais aussi pour tout un quartier. Alors que je fais la plus belle présentation de la planète, je suis plutôt surprise par la réaction de son nouvel ami. Est-ce qu’il vient de me baver sur ma main? Je n’ai même pas la force de retirer ma main vu que je suis beaucoup trop troublée par sa réaction. Je lui fais des gros yeux pendant ce court moment, mais il semble tellement débile qu’il ne se rend pas compte de mon malaise.

Et même après ce délire, son nouvel ami me parle de ma relation avec Casey. Est-ce qu’il croit que je suis la copine de celui-ci? Je suis beaucoup trop troublée pour avoir des neurones qui fonctionnent librement pour trouver une réponse adéquate à cette mauvaise interprétation. Je suis concentrée sur ma pauvre main victime de la bave de son ami vert. Je m’occupe ensuite mes pensées à éviter la contamination en nettoyant ma main sur mon chandail pour lui indiquer quelques mots afin d’éviter la confusion. Mais trop tard, Casey vient de répondre. Je regarde ma main une seconde avant de regarder Casey bizarrement. Je ne sais pas s’il a fait exprès ou non, mais on dirait qu’il a vraiment confirmé l’idée que nous étions un couple. Euh…

« Oui, on est vraiment plus que des amis. J’espère l’avoir longtemps dans ma vie, mon petit Casey! »

Si on commence à me troller, je peux bien leur renvoyer la balle. Casey commence ensuite de livrer un petit résumé de ce que l’Institut Xavier peut avoir comme activités. Piscine, terrain de basket, de skate et même une mystérieuse piste d’atterrissage. Il en ajoute un peu pour les activités intérieures comme les entraînements spéciaux, les télévisions géantes et les consoles de jeux. On avait quand même de tout à l’Institut Xavier. Casey pense que je peux aussi avoir quelques idées derrière la tête pour cette visite.

« Oui, on a plusieurs activités intéressantes, mais vu que notre école est plutôt éloignée de la grande ville, est-ce que tu voudrais manger quelque chose avant tout? »

Je vais peut-être pouvoir vérifier les dires de Casey autour du travail de super-héros du jeune garçon en le laissant parler dans une activité comme une collation surprise.

_________________

« J'ai mangé la pizza de Logan et de Kitty. Pas peur de la mort. »
avatar
Jane A. Gallagher

Messages : 135
Date d'inscription : 01/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite touristique à l'institut [Jane & Garfield]

Message  Garfield M. Logan le Mar 20 Sep 2016 - 0:14

Le destin frappe toujours à la bonne porte, quand Dieu et les êtres terrestres ont besoin d’un vrai guerrier pour défendre la Justice : Ils ont redonné vie à l’un des plus grands héros de notre époque. Moi! Je suis devenu en quelques jours une légende vivante, pour ensuite devenir un monument. Comment on pouvait vivre sans l’espoir de voir un T-Rex défendre les libertés des citoyens opprimés à chaque jour? Je vous le demande mes chers lecteurs : Comment croyez-vous que Jane ou que Casey peuvent survivre sans le soutien psychologique et matériel du grand Garfield? Parce que sincèrement, je ne trouve pas de réponses à cette absence cruelle. Il est malheureux que je ne puisse pas être omniscient pour aider tous à mieux se sentir. Mais un jour, peut-être que le Beast Brother va pouvoir vous regarder partout pour vous aider.

Je vois dès leurs rentrées qu’ils ont besoin de ma personne pour s’en sortir vivants. Jane risque énormément sa vie en allant dehors sans manteau. Imaginez, une meuf qui peut créer des cataclysmes naturels décide d’avoir de la neige pour faire une gigantesque bataille de neige avec les étudiants! Pouf… Jane est morte de froide parce qu’elle est trop insouciante de tous les dangers possibles. J’ai appris les difficultés de vivre dans ce monde quand j’ai décidé de me cacher en dessous du lit de mon mentor pour savoir à quoi il pense durant la nuit! On doit être toujours sur les gardes pour éviter d’être tué.

Au moins, Casey est tout excité pour mon arrivé et je crois, que je n’ai pas créé de jalousies avec mon bon copain, en allant dans le romantisme le plus séducteur avec mon magnifique bisou sur la main de sa copine. Je la regarde un moment, quand ses yeux sont fixés sur sa main, béni par mon baiser martien. J’espère qu’elle est contente du résultat! En plus, c’est la première fois que je touche à une femme d’une manière plus romantique depuis plusieurs jours. Cassie m’a pratiquement brisée ma colonne de chat quand j’ai essayé de m’assoir sur ses jambes! Les injustices peuvent devenir très cruelles quand on essaie de bien faire.

Quand Casey me confirme sa romance avec cette magnifique femme, je peux la regarder de haut en bas sans me gêner! C’est vrai qu’elle est vraiment belle, en plus, on dirait qu’elle s’entraîne intensivement depuis des années vu comment elle réussit à unir sa beauté naturelle avec ses muscles. Je vais essayer de la réserver pour une soirée romantique si un malheureux jour, le couple entre mes deux amis se terminent dans les larmes et dans la solitude. Je suis quand même Beast Boy, on ne peut pas résister à mon charme très longtemps!  

« Vous formez quand même le plus beau couple de la planète! Moi aussi, un jour, je vais te présenter ma copine, elle est aussi belle que la tienne! »

Ok, je n’ai pas encore de copine, mais je peux bien convaincre Kate, Kamala, Cassie ou Stella de faire semblant. Je vais quand même jouer dans la suite de Jurassik World, je vais devenir encore plus millionnaire avec le salaire que je vais avoir. En tout cas, je ne vais pas en dire plus avant de bien arranger mon affaire. Je ne veux quand même pas ressembler à un gros nul devant Casey. Il me faut quand même des arguments de choix pour éviter d’être vu comme le pire loser de la planète, surtout vu la beauté de sa copine.

Puis, c’est le temps de m’annoncer toutes les activités possibles. Je n’en reviens pas compte : Ils ont beaucoup plus de jeux, d’outils et de choses à faire qu’à la fameuse base de la Young Force! Comment une telle cruauté peut exister? J’ai déjà envie de tout démolir en me transformant en T-Rex pour me soulager de cette tension affreuse. On ne peut pas créer une telle injustice contre la Young Force, mais au moins, je contrôle ma jalousie intense pour le bien commun.

Ma jalousie doit être contrôlée et je dois voir toutes les activités possibles avant de frustrer encore plus. Cependant, deux activités m’attirent pour ma petite journée dans cette école!

« Mon ventre crie famine, alors si vous pouvez m’offrir de la pizza, je veux bien en recevoir dans ma bouche! Sinon après, je veux bien voir votre salle bizarre pour des entraînements trop intenses! On pourrait en même temps discuter plein de sujets! J’ai encore arrêté plein de criminels ce matin avant de venir vous voir. Je suis heureux de défendre vos vies avec mes pouvoirs! Et si vous êtes intéressés, je peux aussi montrer mes transformations! »


Bon, je parle autant que Casey, mais au moins, je ne me suis pas transformé en T-Rex live devant tout le monde pour détruire cette école. Je commence à me diriger vers le grand manoir où une énorme statue d’un homme en crâne d’œuf devant la porte principale. Je lis que cet homme s’appelle Charles Xavier, le fondateur de cette grosse école. Je vais lui toucher quelques mots à ce crâne d’œuf, on décide de faire une école pour surdoués sans ma magnifique présence.

_________________

« Je suis comme l'Héros que la Galaxie a besoin! »
#66CC00
avatar
Garfield M. Logan

Messages : 119
Date d'inscription : 09/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite touristique à l'institut [Jane & Garfield]

Message  Casey Nordin le Mar 11 Oct 2016 - 18:52

Il était difficile de concevoir que les héros étaient d'abord des personnes comme tout le monde, avec leurs désirs, leurs peurs et leurs passions. Personne n'avait envie d'imaginer Superman affalé devant une émission de divertissement pour se détendre après un combat éprouvant, mais ce genre de chose devait arriver souvent. Casey le constatait tous les jours à l'institut Xavier. Quelqu'un comme Dazzler avait habilement su mêler métier artistique et activités de x-woman. Mais, cependant, il lui semblait que ces éléments plus confidentiels représentaient des faiblesses. Les gens aimaient connaître les petits défauts de personnes pleines de gloires, notamment pour se sentir moins ridicules face à tant de succès. Qui, à l'inverse, voudrait s'attendrir sur ses dessins ? Il n'avait pas encore sauvé le monde. On risquait juste de penser qu'il était trop sensible pour s'élever à la hauteur de ses camarades. L'avis de Garfield comptait beaucoup pour lui. Il ne le voyait pas souvent, et le jugerait par conséquent sur ce qu'il voudrait bien lui montrer en l'espace de quelques heures. Il fallait pouvoir assurer, contrôler une large partie de son image car s'il échouait, l'adolescent pourrait ne plus jamais s'intéresser à lui. Après, bien entendu, s'il découvrait d'autres passions de son âge au muté vert, il se ferait un plaisir de lui montrer tout ce qu'il savait faire en plus de ses entraînements et oublierait sans doute son ambition de contrôler son image à la perfection. Derrière les réticences de Casey, que Jane confondait souvent avec de la naïveté, il y avait toujours un plan d'action assez défini. Malheureusement, le jeune garçon se laissait souvent trop dépasser par la fulgurances des événements pour se tenir à ses premières idées, et il était compliqué de saisir l'exacte logique de ses réflexions.

Question « image de héros », il y avait d'ailleurs fort à parier qu'il s'embarquait dans une situation compliquée en laissant Garfield croire qu'il était en couple avec Jane. Il espérait laisser l'idée en suspens, mais Jane l'approuva avec insistance. Là, son regard s'égara un peu bêtement vers la jeune femme. Il savait qu'elle ne disait pas la vérité. Cependant, il ne comprenait pas non plus ce qui lui prenait. Essayait-elle encore d'être gentille avec lui ou cherchait-elle à le mettre dans l'embarras ? Là, c'était sûr, il ne pourrait pas invoquer le malentendu quand la situation deviendrait délicate. Il devait assumer son mensonge, au risque de beaucoup vexer son ami s'il découvrait la vérité. Ce n'était vraiment pas gentil. En même temps, la flatterie restait agréable pour l'instant, alors il fit de son mieux pour recevoir les compliments de Garfield avec un grand sourire satisfait. Comme il lui promit de lui présenter sa copine la prochaine fois, Casey fut convaincu qu'il ne devait vraiment pas faillir dans sa nouvelle mission de faire passer Jane pour sa petite amie. Sinon, il aurait l'air absolument pathétique en avouant à un garçon de son âge, bien plus doué dans les relations amoureuses, qu'il avait menti pour paraître plus cool. Si Jane était prête à le soutenir, il jouerait le jeu pour la journée. Par contre, il ne trouvait pas agréable l'idée de mentir trop longtemps. Dans l'idéal, il devait donc se trouver une vraie petite amie la prochaine fois qu'il verrait Garfield. Ainsi, il pourrait retirer Jane de l'équation en douceur, et présenter une vraie relation dont il aurait toutes les raisons d'être fier. Mais avec qui se mettrait-il en couple ? Certaines filles étaient très gentilles avec lui, mais elles ne lui semblaient pas intéressées, et il ne s'intéressait pas beaucoup à elles non plus. Il n'était même pas certain de pouvoir affirmer être réellement tombé amoureux un jour. Sa seule histoire n'avait rien eu de très sérieux. Si ça se trouvait, il était même insensible ! Ce serait assez terrible, car tout le monde n'arrêtait pas de dire que tomber amoureux était la plus belle chose qui soit. Il allait devoir regarder et lire plus de romances pour essayer de comprendre comment les choses devaient fonctionner. Car il ne s'agissait pas seulement d'apprendre à se battre au fond ! Cependant, malgré ses réflexions, Casey n'en oublia pas de répondre avec un enthousiasme feint :

– Super ! J'ai hâte de la rencontrer, et on pourra même faire une sortie tous ensemble !

Il avait peut-être exagéré son enthousiasme, car Jane risquait de ne pas trouver l'idée amusante s'il fallait jouer sa petite amie avec des adolescents de quinze ans hors de l'institut. Mais il fallait qu'il ait l'air parfaitement assuré sur la solidité de leur couple pour l'instant, même s'il avait prévu de l'avoir « quittée » la prochaine fois. Il préféra d'ailleurs ne pas trop insister sur ce chapitre gênant et passer directement au programme de leur journée. Jane suggéra de commencer par prendre le déjeuner, ce qui enthousiasma aussitôt leur invité. Ils mangeraient donc une pizza avant de passer à l'entraînement et, surtout, de leur montrer ses transformations.

– Oh ce serait tellement génial ! Tu crois que tu pourras te transformer en T-rex pour nous ? J'ai beaucoup parlé de cette transformation à Jane, on adorerait voir ça. Et oui, il y a vraiment tout ce qu'on veut à la cuisine. En plus, on est isolés et le parc est très grand, alors tu ne ferais vraiment aucun dégât en dinosaure, ou même en éléphant. On pourrait faire une pizza nous mêmes. Tu saurais aussi faire un éléphant ? Il reste de la pâte à pizza Jane ? Et comme ça on mettrait tout ce qu'on veut dessus et ce sera encore mieux qu'une pizza surgelée ?

Garfield avait parlé de trop de choses excitantes d'un coup, ce qui provoquait un sacré bug mental dans la tête de Casey, tandis qu'il sautillait à moitié jusqu'au manoir. Il avait pourtant fait de gros progrès pour tenir une conversation cohérente avec ses camarades ces derniers temps, mais son naturel confus revenait toujours quand il s'emballait un peu trop.

_________________

avatar
Casey Nordin

Messages : 107
Date d'inscription : 04/05/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum