La France est en retard...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La France est en retard...

Message  Lucy "Lucky" Prissy le Jeu 14 Avr 2016 - 13:39


La vie a repris son cours normal depuis la fin du stage à l’Excalibur : comme prévu, je passe la seconde semaine de vacances à récupérer mais je lâche rien et continue de m'investir. Je suis reconnaissante à Valerie Braddock pour m’avoir aidée à concrétiser la chance offerte par sa cousine Aislinn pendant la semaine où elle m’a prise sous tutelle et j’espère avoir été à la hauteur des attentes. Je n’ai ni nom ni moyens dans le milieu de la sécurité et j’ai parfaitement conscience de cela, pas pour rien que la Young Force n’a pas voulu de moi. Même si je rencontre plus de personnes prêtes à croire à l’existence de mes pouvoirs, rares sont celles à donner la moindre crédibilité à la Cour des Miracles ainsi les choses ne changent pas réellement : j’ai à faire mes preuves, toujours. Ma formation déterminera si j’ai un quelconque avenir et je dois avouer en douter parfois. Heureusement que je suis aussi entêtée qu’un chat attendant qu’on lui ouvre une porte, ce qui est une parfaite métaphore de la chose d’ailleurs.

Après, peut-être m’y prends-je mal également. Je ne bite pas grand-chose à la section Junior de l’ACE qui n’a d’existence que sur le papier puisqu’on n’a même pas accès au Champion Express et qu’on est entrainés par l’un des groupes ayant des représentants dans l’Alliance dans l’espoir de devenir nous-mêmes des représentants un jour ; l’administration… M’enfin du coup, quelques soient mes affinités avec l’Excalibur, c’est à la Brigade Chimérique que je finirais de par ma nationalité française. Et, à défaut de savoir si c’est là-bas que je passerai mon stage obligatoire cet été, je m’en vais donc en reconnaissance au manoir Curie.

C’est impressionnant de voir à quel point les groupes européens se forment autour de familles et de lignées, sans doute par tradition noble/royale ou autre équivalent : l’Excalibur est centrée sur les Braddock, les Brigades Chimériques sur les Curie et la Maison Hargreeves n’a même pas cherché à se trouver un nom autre. Quand on y réfléchit, c’est déjà un peu comme ça que fonctionnaient les panthéons païens même s’il a été prouvé qu’eux sont des espèces à part entière. Morale de l’histoire, tant qu’on évite la consanguinité pour favoriser la puissance des Supers, ça ira. Mais comment j’en suis arrivée là moi ?

Meubler les trajets de transport en commun, c’est tout une gymnastique mentale. Heureusement, habitant Porte d’Aubervilliers, j’ai bien moins de trajet pour me rendre au QG de la Brigade Chimérique qu’à celui de l’Excalibur. Trois quart d’heure de métro et un peu de marche, ça reste beaucoup trop pour un appel en urgence mais c’est raisonnable pour une école supérieure ou un travail. Bon, perso je vais y faire du tourisme et je risque plus de m’inviter sur une opération que d’être appelée en urgence… mais ça reste raisonnable comme trajet, du coup. Pas le genre d’endroit auquel trainer après l’école mais dès que j’aurai réussir à me débarrasser de cette perte de temps je pourrais surement faire des choses constructives, considérant que les Curie sont réputés pour leur scientifisme. Je ne me fais pas d’illusion comme quoi il serait déjà bien de se faire ouvrir les portes du manoir avant d’envisager de bidouiller des trucs mais on en revient à mon entêtement donc là-dessus je ne m’inquiète pas. Je connais la durée du trajet et l’heure à laquelle je dois rentrer pour pas qu’on me soupçonne de retourner faire de la violence urbaine donc tout ira.

J’ai ma tenue habituelle transgressant le proverbe voulant qu’en Avril il ne faille pas se découvrir d’un fil : les chaussures montantes et les guêtres souples qui les couvrent se plient à mesure que je me penche afin que mon équilibre compense les variations de vitesse et de direction du métro, le jeans déchiré et sanglé suivant ces mêmes mouvements alors que le sweet-shirt et la veste en vrai faux cuir sont aussi immobiles que le torse qu’ils couvrent. Une mitaine dans la poche et l’autre au niveau du ventre à textoter sur mon portable, j’aperçois mon reflet frisé aux lunettes de soudure en collier dans l’écran de celui-ci. Lorsque la station m’intéressant est annoncée, je range le téléphone dans l’une des nombreuses poches fermantes de la veste, non loin de mon couteau et de ma balle rebondissante.

Ce sont les deux mains dans les poches  que je sors du métro pour entreprendre de longer la route menant jusqu’au Manoir Curie. D’après les itinéraires RATP, j’en ai pour vingt minutes de marche et j’arrive donc après un quart d’heure. Mes yeux dragons parcourent l’extérieur de l’enceinte à la recherche d’un interphone sur lequel appuyer ou d’une caméra à laquelle faire coucou, manifestant dans un cas comme dans l’autre ma présence. Je pourrais chercher à entrer de force afin de déclencher l’alarme mais je préfère garder cette solution pour si l’on m’ignore ; c’est histoire d’éviter les problèmes. J’ignore si les gens de l’accueil ont accès aux dossiers de formation de l’ACE mais je ne pense pas qu’ils laissent une adolescente roder trop longtemps devant leur porte et j’aurai l’occasion de m’expliquer même s’ils viennent pour me virer.

A dire vrai, étant familière des manifestations de ma bonne fortune, je m’attends à rencontrer rapidement un membre intéressant de la Brigade voir même leur représentante en ACE, Marie Curie. Okay, la meuf a une réputation à la François Hollande, alliant un livre contre elle de la part d’un ex avec des bourdes médiatiques et une pétition internet voulant sa démission qui devrait finir par arriver pour notre président aussi, mais elle cela implique aussi une petite crédibilité dans son milieu ; juste qu’elle, les gens savent pas quand elle arrêtera et n’auront pas l’occasion de voter contre elle à quelqu’élection que ce soit. N’ayant pas le droit de vote, j’attends de voir la personne afin de croiser avec ce que j’ai entendu d’elle. Je tiens à préciser cependant que je suis entièrement d’accord avec Radium sur le fait que la France est en retard : aux US la Young Force est un phénomène de mode tandis qu’en France, la Cour des Miracles c’est faite démonter par les autorités. Bon, c’est pas le même niveau mais les mentalités ne s’occupent pas de ce petit détail.

Prête à meubler à nouveau à l’aide d’associations d’idées et de sms, j’entreprends d’attendre de voir comment je suis accueillie ou non par ce qui est sensé devenir mon groupe, pour peu qu’il existe toujours d’ici que je sois majeure. En fait, les Brigades Chimériques sont un peu comme les Républiques Françaises…

_________________
The Lucky One
Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Messages rp : 99

avatar
Lucy "Lucky" Prissy

Messages : 1068
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 23
Localisation : Neuf-Trois

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum